Announcement

Collapse
No announcement yet.

Une excellente idée

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Une excellente idée

    Un site internet à l'image que ce qui se fait ailleurs ....

  • #2
    C'est VRAIMENT une excellente idée !

    Comment


    • #3
      Salut Marc Salut Rémi

      C'est vraiment bien fait et didactique. Je l'ai testé sur un patient. En utilisation simple, ces informations passent sur lui mais ne reste pas. On en est toujours à l'idée qu'il faut un apprentissage profond (voir GMI Hand book). La multiplication des présentations, aussi belles soient elle, est une bonne chose pour les praticiens car ils ont de plus en plus d'outils, mais il faut toujours passer par le dialogue, le rabachage, les exercices les questionnaires... Nos patients regardent ça et disent oui c'est bien, mais moi c'est autre chose. Tant qu'ils resteront passif devant leur écran, ça ne marchera pas.

      Comment


      • #4
        painACTION-Back Pain: A Self-Management Website for People with Chronic Back Pain

        "An online self-management program for people with chronic back pain can lead to improvements in stress, coping, and social support, and produce clinically significant differences in pain, depression, anxiety, and global rates of improvement."


        Comment


        • #5
          Ca parait intéressant effectivement. Il est clair que toutes les actions visant à l'éducation à la douleur sont bonnes internet ou autre, mais le point essentiel est le niveau d'engagement de nos patients. En clair être actif devant un écran en s'impliquant et en essayant de s'identifier aura un effet décuplé par rapport à une passivité trop souvent constaté devant un écran. Je suis toujours un peu sceptique devant ce genre d'étude qui atteste l'effet Hawshorne" (http://www.psychologuedutravail.com/...fet-hawthorne/).

          Au demeurant, tous ces moyens sont bons même excellents pour celui ci, mais il ne faudrait pas en tirer comme conclusion que c'est la panacée. Il sera toujours plus facile de favoriser la guérison de ceux qui veulent guérir et qui ses entent impliqués au détriment des quelques uns qui sont passifs surmédicalisés et ancré dans des schémas peu propices au changement. Notre challenge est ici.

          Comment


          • #6
            La phase éducative est très certainement indispensable pour lutter contre les croyance négatives, "pensées virus" etc, etc... D'où l'intérêt des supports pédagogiques tels que les fiches, les sites, les livrets etc.

            Mais il est certain que ça ne suffit pas et que nous ne pouvons pas faire l'impasse sur l'approche corporelle, somatique, pour apprendre au patient à ressentir, expérimenter ses capacités de mouvement non douloureux, bref le rééduquer. D'où l'intérêt des méthodes type GMI, mais aussi Feldenkrais, Ehrenfried, voire yoga , c'est-à-dire des méthode de prise de conscience corporelle. Et en plus c'est notre job de kinés ça !
            Tant que les patients n'éprouvent pas eux-même, dans leur corps, la réalité de ce qu'on leur enseigne, le message risque de ne pas être intégré. Restons "terre-à-terre", nous partons du somatique (souffrant et déficient) pour revenir au somatique ( compétent et actif).

            Comment


            • #7
              Online tools can help manage pain

              By Lisa Rapaport

              Comment


              • #8
                Une limite à l'efficacité : "Also, because all of the study participants asked to join a web-based symptom management program, it’s possible the results would be different among people not seeking out this type of care, the authors note."

                Si effectivement les gens se sentent déjà impliqués et s'engagent volontairement, une grande partie du travail est faite, le reste étant en rapport avec la qualité et la compréhension des supports. La tendance de toutes ces études sera de faire en sorte que le produit soit mis en avant pour être commercialisé à des fins mercantiles. Encore une fois ça fonctionnera très bien pour ceux qui n'en ont pas trop besoin, et chez qui juste l'information est pertinente. Chez les autres ça restera difficile.

                Comment


                • #9
                  Nous sommes d'accord, ça ne reste qu'un (des) outil(s).

                  Comment

                  Working...
                  X